Train de luxe - Film (1934)

Train de luxe - Film (1934)

Film de Howard Hawks Comédie 1 h 31 min 5 octobre 1934

Dans le train Twentieth Century Limited qui relie Chicago a New York, un producteur de theatre imbu de sa personne fait du gringue a une jeune fille prise d'etourdissement.

Train de luxe streaming

Film peu connu d'Hawks il me semble et je comprends pourquoi. Attention que l'on ne se méprenne pas, Hawks est l'un des plus grand, si je devais citer un artiste américain ça serait lui, devant Welles ou bien Ford, mais là... c'est décevant, pas mauvais, mais décevant.

Je veux dire qu'on parle quand même du type qui arrive à te sortir des Rio Bravo des grand sommeil, des l'impossible monsieur bébé, des dame du vendredi, des seuls les anges ont des ailes et j'en passe. Et là on se trouve avec une comédie qui vaut surtout pour la fin. En fait la fin est très bien, je ne dirai pas que c'est du grand Hawks, mais c'est vraiment sympa et fun, cependant, tout le début traîne un peu en longueur. En fait le film commence vraiment à prendre son intérêt au moment où ils sont dans le train et il faut attendre plus d'une demi-heure pour que ça arrive.

En fait là où dans ses autres films, ça commence directement très fort, là Hawks prend vraiment son temps et ce n'est pas réellement poilant ou touchant. Quand on regarde la dame du vendredi par exemple, dans mes souvenirs, ils sont déjà séparés, et je pense que le film aurait dû commencé là, ou au moins passer beaucoup plus vite sur la rencontre et les disputes, ces dernières n'ont rien d'originales. (Même si l'intro est un peu indispensable pour que la fin soit drôle).

Mais voilà c'est long pour arriver à l'essentiel ! Aussi j'ai trouvé que le couple fonctionne mille fois moins bien qu'un Hepburn/Grant, il n'y a pas cette alchimie entre les personnages et les acteurs qu'il peut y avoir dans d'autres de ses films.

Bref, ça ne sert à rien d'épiloguer, le moment où le film devient intéressant c'est juste avant la fin, le moment où ça commence enfin à devenir un peu n'importe quoi avec des personnages fous, tout le reste ne sont que longs et lents préliminaires, pas désagréables, mais à un moment faut envoyer la sauce, sinon l'excitation n'est plus là !