La véritable histoire de Blanche-Neige - Film (2012)

La véritable histoire de Blanche-Neige - Film (2012)

Film de David DeCoteau Épouvante-Horreur 1 h 25 min 16 mars 2012

Avec Maureen McCormick, Eric Roberts, Tim Abell

Blanche est une adolescente rebelle et perturbée. Sa belle-mère propose alors de l'envoyer dans un camp disciplinaire et c'est ainsi que la jeune fille se retrouve littéralement kidnappée pendant son sommeil. Au beau milieu de la forêt et en compagnie de sept autres jeunes, le camp devient le...

La véritable histoire de Blanche-Neige streaming

Attendez, une adaptation de Blanche-Neige emballée par David Decoteau ? LE David Decoteau ? Le responsable de Leeches et autres nanars horrifiques à tendance gay ? Il me faut ce film !

Eh bien une fois le film commencé, on déchante très vite. La couverture du DVD n'a absolument rien à voir avec le film. Les quelques références au conte semblent totalement hors de propos dans le contexte actuel, guère aidées par un scénario totalement à la ramasse qui ferait passer du Michael Bay pour du Shane Black. On s'étouffe très vite de rire devant les performances atroces des acteurs, dont un Eric Roberts (DOA, L'Expert, The Expendables) qui cabotine à mort, sans doute venu ramasser de quoi payer ses dettes de jeu à Atlantic City. L'héroïne fait ce qu'elle peut pour paraître concernée (Shanley Caswell, vue dans Detention) à côté d'une troupe de jeunes tous plus mauvais les uns que les autres et d'un chef de camp qui porte des lunettes de soleil tout le film pour paraître plus méchant.

Les décors sont cheaps au possible, la plupart des scènes nocturnes sont clairement des plans tournés de jour auxquels on a rajouté un filtre bleuâtre des plus écœurants, et la réalisation est digne d'un documentaire sur la choucroute. On pourra toujours se consoler sur le ridicule de l'ensemble et se payer une bonne tranche de rire, pas vrai ? Hélas non, Decoteau traite le tout avec le plus grand sérieux, et au final... on se fait bien chier. A la limite du nanar, le film n'est hélas pas assez fun pour justifier son visionnage. A oublier.